aucun commentaire pour l'instant

Retour sur le rapport Ciase – Violences sexuelles dans l’église en France entre 1950 et 2020

Chers amis,
Comme vous tous, nous avons pris connaissance avec sidération et effroi des conclusions du rapport paru le 5 Octobre, sur les violences sexuelles dans l’Eglise en France entre 1950 et 2020. Les chiffres sont effrayants. Nos pensées vont vers toutes les victimes, avec un immense chagrin pour leurs souffrances et gratitude pour leur courage de dénoncer.
Dieu nous invite à regarder en face cette amère lumière : la vérité rend libre, même quand elle est aussi violente…
Après l’effroi vient l’incompréhension, la tristesse, la honte bien sur, et aussi la colère… puis la détermination de tous à nettoyer notre Eglise infiltrée par ces pervers qui bien trop longtemps se sont crus à l’abri et protégés par une institution trop aveugle ou trop faible pour les identifier et / ou les punir. Le temps de la naïveté et des ambiguïtés est passé !
Des mesures concrètes ont déjà été prises au sein de l’Eglise (formations, procédure de sélection des prêtres plus approfondie, collaboration avec la justice…) et d’autres verront le jour suite aux recommandations émises par le rapport. Accompagnons de notre prière ces démarches pour qu’elles puissent redonner à notre Église sa pureté et sa vocation première de porteuse d’espérance pour tous. Prions aussi pour que tous les nombreux prêtres irréprochables, travaillant chaque jour et sans relâche pour Dieu, au service des autres, puissent traverser cette tempête en restant solides dans leur engagement et leur foi.
Nous sommes à l’écoute de vos réactions; n’hésitez pas à me contacter par mail: [email protected].  Une rencontre en visio conférence sera proposée bientôt avec ceux qui le souhaitent pour pouvoir discuter de ce rapport et répondre aux questions, certainement nombreuses, que vous pourriez avoir sur ces sujets difficiles et douloureux.
Fraternellement,
Père Rémy Kurowski, coordination des CCF d’Asie