aucun commentaire pour l'instant

Réflexion – Halloween Toussaint à Hong Kong en 2019

  Halloween Toussaint

 

Les masques de halloween se mélangent avec ceux des protestants. Dans certaines devantures de magasins, on peut trouver une jambe arrachée ou d’autres parties du corps humain dans des postures de dislocation. Tout cela est destiné à faire peur aux enfants et adultes en mal de frissons. Faire peur, ou plutôt faire exorciser la peur, car en temps de paix, l’angoisse de la mort ne se gère pas de la même façon que lors des guerres et de troubles sociaux graves, insurrectionnels.

Le surlendemain du surlendemain (trois jours plus tard), un homme, couteau à la main, attaque des manifestants, le sang coule, un homme politique a l’oreille mordue par l’assaillant, la photo fera sans doute le tour du monde. À Hong-Kong, le grotesque de la fête morbide s’entremêle au drame réel d’une ville en proie à ses propres divisions. Aux  aspirations des uns s’opposent les contre-propositions des autres.

La fête de la Toussaint est enchâssée dans ces événements. La communion des saints nous permet de goûter à la joie d’être sauvés, non au dehors du monde, mais au cœur d’un monde réel. Nous avons à y prendre activement part en chrétien, s’appuyant sur la prière pour être en communion avec Dieu qui aime tous ses enfants.

Hong Kong, Novembre 2019

Père Rémy Kurowski 

Poster un commentaire